CONCEPTIONS & METHODES POUR LE SOUTIEN SCOLAIRE

Document sans titre

 

    1) COMPREHENSION DU COURS ET DES APPLICATIONS. AIDE AUX DEVOIRS

Les séances de soutien scolaire concernent, par définition, des élèves qui ont déjà reçu un enseignement initial que ce soit à l’école primaire, au collège, au lycée, voire dans leur établissement d’enseignement supérieur.
Il est bien sûr préférable que les élèves aient profité au maximum de cet enseignement en s’appliquant dans leur école.
Les séances de soutien scolaire vont bien sûr aider les élèves à mieux comprendre ce qu’ils ont étudié à l’école.
A ce sujet il est très utile, en général, que les élèves soient munis de leur cours et de leur livre lorsqu’ils viennent en soutien scolaire.
Cela est d’autant plus vrai que l’élève bénéficie d’un cours original, émanation personnalisée de son professeur à l’école.
Lors d’une séance de soutien scolaire, ce travail de prise de connaissance de l’enseignement reçu à l’école fait partie intégrante de la prestation.
Grâce à l’expérience acquise par le professeur de soutien scolaire, ce dernier peut s’apercevoir que le cours reçu à l’école est d’un certain type qu’il reconnait. Cela peut faire gagner du temps au professeur de soutien scolaire.
Bien souvent les élèves attendent des cours particuliers une aide pour leurs devoirs d’école.
Dans ce cas l’intervenant évitera de faire les exercices à la place de l’élève. Cela ne serait pas dans l’intérêt de ce dernier dont l’évaluation à l’école est de toute façon basée sur les interrogations écrites en classe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    2) DEROULEMENT TYPIQUE D’UNE SEANCE

Pour les élèves inscrits à un soutien scolaire régulier, le plus souvent une à deux séances hebdomadaires, l’expérience montre qu’il est préférable de les laisser réfléchir à des exercices durant la séance, dans le but de leur faire faire des progrès.
Ce fait justifie qu’un enseignant entrainé puisse prétendre effectuer un soutien scolaire individualisé auprès d’un petit groupe d’élèves.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    3) OFFRE ET CORRECTION D’EXERCICES ADAPTES

En cas de soutien scolaire régulier, il est important de proposer à l’élève, en fin de séance, des devoirs à faire pour la prochaine séance.
Cela est d’autant plus vrai que les difficultés que rencontre l’élève sont importantes.
Car c’est en travaillant et en s’exerçant que l’on fait des progrès.
D’autre part le professeur de soutien scolaire pourra mieux évaluer les progrès réalisés par son élève au début de la séance suivante.
Le fait de proposer en fin de séances des « bons » exercices pour l’élève demande tout spécialement de l’entraînement et du savoir faire de la part du professeur de soutien scolaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    4) MOTIVATION DES ELEVES

Tout ce qu’apprennent les élèves dans leur école, collège ou lycée, est en général très utile pour leur avenir même si les élèves ne le comprennent pas toujours sur le moment.
A Aide Scolaire on ne manquera pas de rappeler aux élèves ou à leurs responsables que, pour que l’enseignement se passe normalement dans leur école, les élèves doivent faire preuve de discipline en classe, de respect vis-à-vis de leurs professeurs en s’intéressant à l’enseignement de chacun d’entre eux.
Néanmoins certains élèves se sentent découragés face à leurs difficultés persistantes en classe.
Pour eux, les premières séances à Aide Scolaire, dont l’environnement rompt avec celui de leur école, vont s’efforcer de redonner confiance à leurs moyens à ces élèves.

 

 

 

    5) RATTRAPAGE SCOLAIRE

Il arrive que les difficultés de l’élève proviennent de notions insuffisamment maitrisées pour aborder le programme de sa classe.
Une fonction éminente du professeur de soutien scolaire est dans ce cas de repérer les lacunes et d’organiser leur rattrapage. Celui-ci peut s’effectuer dans le cadre de séances supplémentaires.
A défaut, on peut instituer une grande marge sur les feuilles de travail.
On y écrit les notions à rattraper, en parallèle du soutien courant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    6) QUELQUES NOTIONS UTILES POUR L’ECOLE

 

  • Etudier attentivement la correction du professeur
    Lorsque l’élève reçoit sa copie corrigée par le professeur, l’élève a tout intérêt à porter toute son attention sur la correction. Il va réfléchir aux fautes qu’il a commises, lire attentivement les remarques du professeur en gardant néanmoins un esprit critique.

  • Manière dont est acquis le cours
    Dans le cas ou l’élève écrit son cours à l’école tout en écoutant et regardant le professeur et le tableau, et en comprenant un tant soit peu, il bénéficie d’un effet de synergie des sens : vue, ouïe, mémoire motrice.
    Si l’élève reçoit un cours polycopié, il aura l’avantage d’être sur un pied d’égalité avec ses camarades en ayant le cours complet.
    Mais il devra faire un travail supplémentaire de déchiffrage à la maison, par comparaison avec le cas précédent.

  • Apprendre efficacement à domicile
    Pour apprendre une leçon on peut faire plus que simplement la lire en trouvant qu’on l’a comprise.
    On va tenter de restituer de mémoire le contenu du cours. On peut très bien reformuler à sa façon les idées, ce qui rend l’apprentissage moins ennuyeux.
    Pour apprendre les schémas ont peut s’efforcer de les redessiner de mémoire.

  • En géométrie on va s’efforcer d’éprouver les théorèmes en faisant des essais, crayon en main.
    Cette pratique permet, par exemple, d’apprendre bien plus facilement le théorème de Thalès, au collège.
  • Veiller à communiquer clairement à l’écrit
    Nous allons évoquer la situation suivante qui se reproduit assez fréquemment :
    L’élève a trouvé le résultat juste en ayant présenté selon lui le  raisonnement. L’exercice étant mal noté, l’élève croit que le professeur n’a pas apprécié le raisonnement.
    En réalité, le professeur n’a pas suivi le raisonnement, même si celui-ci était juste, étant donné que le professeur n’est pas tenu de passer trop de temps à la correction d’une copie.